AnimageDe l'image fixe à l'image animéePhotographie cinema
 
 

L
e zootrope à été inventé simultanément par l’Anglais William George Horner (1786-1837) à Londres et l’Autrichien Stampfer à Viennes en 1834.
Sur une longue bande de papier sont imprimées les différentes phases d’un mouvement. On place la bande à l’intérieur d’un tambour ayant autant de fenêtres qu’il y’a d’images sur la bande et si l’on fait tourner celui-ci, on peut observer une analyse complète du mouvement. L’œil perçoit la première image à travers une fente du tambour, puis le noir, ensuite la deuxième image et, de nouveau, le noir et ainsi de suite. C’est ce noir, couleur neutre pour notre œil, qui assure la liaison entre les différentes images. Il fut aussi utilisé comme stroboscope car il permettait de décomposer le mouvement d'objets en tout genre comme les vibrations d'un diapason ou la chute d'un liquide. On peut aussi faire varier le nombre de dessins par rapport au nombre de fentes du cylindre. Si ce nombre est égale, l'objet parait se mouvoir sur place.

Si le nombre de dessins est supérieur, l'objet parait se mouvoir verticalement avec un mouvement apparent similaire au mouvement réel des dessins. Enfin, si le nombre est inférieur, le mouvement est inversé.
Cet appareil ne sera commercialisé qu’en 1867.
Il fut un jouet en vogue dans la deuxième moitié du XIXème siècle.