AnimageDe l'image fixe à l'image animéePhotographie cinema
 
 

E
n 1889 Thomas Alva Edison donna la définition du film au sens moderne : long ruban transparent, perforé et recouvert d’une émulsion photographique.
Durant les années 1891 et 1892, il mit au point avec William K. L. Dickson, son collaborateur, un appareil de prises de vues à entraînement saccadé. Cette idée lui avait donné par le Chronophotographe de Marey et par le ruban perforé du télégraphe automatique qu’Edison avait lui-même contribué à améliorer. Avec cet appareil l’analyse photographique d’un mouvement avec des images régulièrement espacées était réalisée.
En 1894 il commercialisa son Kinétoscope, c’était une grande caisse en bois où le spectateur unique mettait une pièce et se penchait pour voir, pour observer l’image à travers un oculaire grossissant. Le film se déroulait de façon continue et imposait donc un temps d’obturation très bref. La lumière ainsi délivrée ne permettait pas la projection sur écran.
Les kinétoscopes étaient présents dans les magasins et les foires. Le succès est immense mais de courte durée, car une seule personne à la fois peut voir le film.